La statue en bronze de Demba, tirailleur sénégalais, et de Dupont, poilu français, trône aujourd’hui en face de la gare de Dakar. Mais elle n’a pas toujours été là. Voici son histoire.

La statue en bronze de Demba, tirailleur sénégalais, et de Dupont, poilu français, trône aujourd’hui en face de la gare de Dakar. Mais elle n’a pas toujours été là. Voici son histoire.

Inauguré le 30 décembre 1923 au rond-point de l’Étoile à Dakar, le monument à la gloire des troupes noires et aux disparus de l’Afrique occidentale française représente un tirailleur sénégalais et un poilu français reposant sur un piédestal où figurent les effigies de cinq « grandes figures » de l’AOF :

Faidherbe (Sénégal), Griffon du Bellay, William Merlaud-Ponty, François-Joseph Clozel et Joost Van Vollenhoven. Elle a été réalisée par le sculpteur français Paul Ducuing pour rappeler les moments tragiques et douloureux de la Grande Guerre.

La statue Demba et Dupont au rond-point de l’étoile, actuel Place Soweto/ Crédit: au-senegal

La statue a ainsi trôné devant l’Assemblée nationale jusqu’en 1983. Considérant alors qu’elle symbolisait le rappel du colonialisme – le Français pose une main « paternelle » sur l’épaule du Sénégalais – il fut décidé de la déplacer au cimetière de Bel-Air.

Lors de la célébration de la Journée du rirailleur, lancée le 23 août 2004, Abdoulaye Wade, président de la République du Sénégal, fait réinstaller la statue au centre de Dakar, place de la Gare Dakar-Niger, rebaptisée à cette occasion Place du Tirailleur.

Un monument commémoratif situé à proximité immédiate porte désormais gravé : « À nos morts, honneur et reconnaissance éternelle de la Nation« .