Pr Abdoulaye Sokhna Diop a réfuté la thèse de l’existence d’un sabre ayant appartenu à El Hadji Omar Tall.

Pr Abdoulaye Sokhna Diop a réfuté la thèse de l’existence d’un sabre ayant appartenu à El Hadji Omar Tall.

L’archéologue et muséologue soutient mordicus que le saint homme n’a jamais eu une arme à sa disposition.

« En arrivant à Ségou, El Hadj Oumar avait déjà parcouru la vallée du fleuve Sénégal jusqu’aux rives du Niger. Il a combattu et soumis des peuples à l’Islam. Il est prouvé que ses soldats étaient armés, mais lui, n’avait pas d’arme entre ses mains. Il n’en a à jamais eu », a-t-il affirmé dans une interview accordée au quotidien l’Observateur.

Selon lui, « tout porte à faire croire qu’en arrivant à Ségou, pour mettre fin au règne du roi bambara Ali Diarra, Cheikh Oumar Tall n’avait pas de sabre ».

D’ailleurs, a-t-il précisé à l’Obs, « lorsqu’il a fallu exécuter Ali, c’est un de ses soldats qui avait fait le travail ».