Le Collectif « And samm djikkoyi » n’y est pas allé par quatre chemins pour dénoncer la promotion de l’homosexualité au Sénégal.

Le Collectif « And samm djikkoyi » n’y est pas allé par quatre chemins pour dénoncer la promotion de l’homosexualité au Sénégal.

Dans un communiqué rendu publique mardi, il exige « la fermeture ou l’expulsion immédiate de toute ONG ayant dans son programme la promotion de l’homosexualité ».

Le Collectif a également déploré que les autorités étatiques n’aient condamné plusieurs actes provocateurs qui ont heurté la conscience de 99% de croyants musulmans et chrétiens sénégalais.

Parmi les actes déplorés, il y a la récente affaire de l’artiste Wally Seck qui a porté un T-shirt avec l’emblème de la LGBT, lors d’un concert retransmis en direct à la RTS.

Un clip du rappeur Ngaka Blindé montrant une fille presque nue et le post d’un jeune sénégalais sont aussi au banc des accusés dudit collectif qui réunit une trentaine d’associations religieuses et de la société.

Pour dénoncer ces actes et avertir les autorités, le collectif prévoit un rassemblement massif le dimanche 21 juillet à 10 h à la « Mosquée inachevée » située sur la route de l’aéroport Léopold Sédar Senghor de Dakar.